Histoire de guilde

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Histoire de guilde

Message  Sahel Du Désert le Ven 20 Nov - 0:29

J'te mettrerai modo demain ma chérie , pour l'instant, DM de maths je dois fini... u_u

_________________
avatar
Sahel Du Désert
Chef du forum

Messages : 79
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 23
Localisation : devant son écran ou en cours...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de guilde

Message  I Esprit de Jade I le Sam 21 Nov - 16:20

Comme c'est mimi ....
Xd .... le prochain chapitre arrive bientot avec tjr plus d'action !
avatar
I Esprit de Jade I

Messages : 356
Date d'inscription : 25/10/2009
Age : 22
Localisation : Dans l'hyper-espace-temps

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de guilde

Message  I Esprit de Jade I le Lun 23 Nov - 22:24

Le chapitre deux de la troisième partie sera posté dès demain soir si tout va bien.
Je vous rappelle que ce jour est également le jour d'anniversaire de votre chroniqueur préféré.
Genre le mec qui le rabache à tout le monde pour que personne oublit.
^^
avatar
I Esprit de Jade I

Messages : 356
Date d'inscription : 25/10/2009
Age : 22
Localisation : Dans l'hyper-espace-temps

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de guilde

Message  I Esprit de Jade I le Mar 24 Nov - 12:11

Je suis en avance je sais ... j'ai eut pas mal de temps a me consacrer à ce chapitre et je vous le donne en avance en l'honneur de mon anniversaire ... --> quinze ans aujourd'hui ^^ !!
P.S : Yuyu, j'ai mis le nom des personnages avant chaque réplique ^^ tu pourras commencer a mettre des couleurs avec celui-là !!
Bonne lecture

III) Au cœur de la vérité
2) L'ombre et la lumière

Il était tard et même s'il faisait toujours noir dans le tourment, cette période de la journée était considérée comme la nuit. Il n'y avait presque pas de mouvements dans les quartiers sombres et isolés du petit village de Man'ca. Pourquoi un objet d'Orr y avait été caché si le village n'était pas en mesure de faire appel aux forces armées ? Peut-être que Mallyx avait choisi cet endroit en raison de son isolement par rapport au reste du monde. En effet, il n'y avait presque pas d'accès en raison des montagnes maudites qui l'encerclait. Mortis et Razah y étaient arrivés grâce à un esprit de ce dernier. Il maîtrisait un côté du ritualiste que Mortis n'avait jamais vu chez Jade. Ses esprits étaient capables de tout faire, de créer des portails afin de les transporter d'un lieu vers un autre ou encore de changer leur apparence physique. Razah possédait un tel savoir, c'était impressionnant.
Mortis : C'est par où maintenant ?
Razah : Il faut suivre cette petite ruelle à gauche et ensuite, nous remontrons vers le temple qui cache l'objet.
Mallyx avait confié l'objet d'Orr à une petite société secrète dont il avait gonflé l'envergure afin qu'elle soit plus puissante et que ses prêtres soient plus des soldats obnubilés par la violence et le sang humain.
Des piliers lumineux faisaient offices de lampadaires. Quant aux deux individus, ils avaient l'air de vrais margonites, ce qui avait beaucoup déplus à Mortis lorsqu'il se retrouva dans la peau de l'espèce ennemi. Mais ce n'était qu'un déguisement, rien de plus.
Mortis : Ce que je faisais avec Jade pour tuer rapidement les ennemis avant qu'ils n'aient sonnés l'alerte, c'est que j'affaiblissais leur corps et ainsi leurs défense pendant qu'elle et ses esprits finissait d'achever l'ennemi, dit Mortis en voyant un groupe composé de trois margonites leur barrer le passage.
Razah : J'aimerais beaucoup la rencontrer …
Mortis : Pas touche …
Razah : Pour faire un duel avec elle et mesurer l'étendue de son pouvoir sur les esprits.
Mortis : Tu risques d'être impressionné
Razah : En attendant, j'ai une tout autre manière d'opérer.
Il redressa rapidement sont bâton pour le faire entrer en contact avec sa tête. Puis quelques seconde plus tard, il le pointa vers les margonites. Une onde bleuté se propagea jusqu'à eux, pénétra leur tête par leurs yeux pour les transformés en sorte de zombis attardés.
Mortis : Qu'est-ce que tu leur a fait ?
Razah : J'ai grandis entouré de savants margonite. Il m'ont appris tout leur savoir et notamment, leur organisme physique et mental, comment les atteindre sans les toucher afin d'éliminer plus vite ceux qui s'étaient rebellés. Allons-y maintenant.
Razah et Mortis passèrent devant les trois margonites sans qu'ils leur accordent le moindre coup d'œil, ils avaient véritablement été transformés en zombis. Puis ils recommencèrent à longer les murs pour se déplacer à travers la ville. Les bâtiments étaient très hauts, ce qui empêchait de se repérer depuis les ruelles de la ville. Mais Razah possédait une vision spirituelle et bien plus, un radar ainsi qu'une sorte de carte gravés dans sa tête.
Ils continuèrent à courir pendant une dizaine de minutes à travers la ville sans rencontrer un seul margonite dans les rues. Apparemment, ils respectés les règles à la lettre. Ce fut donc au bout de leur course qu'ils découvrirent enfin le bâtiment qui cachait l'objet d'Orr.
C'était une immense chapelle qui n'avait pas de toit. Elle était tirée vers le haut pour se finir en une pointe très brillante d'où on pouvait voir tous les environs. Les deux compagnons n'eurent aucun mal à entrer grâce aux armures de soie invisible qui leur permettait de passer à travers la matière. Kormir avait dédoublé celle que portait Mortis à son retour de Tor'ca pour qu'ils puissent aisément remplir leur mission. Dès qu'ils mirent un pied à l'intérieur, les sons que produisirent leurs pas fut amplifié en échos à travers toute la citadelle. Ils devaient faire plus attention s'ils ne voulaient pas être repérés.
D'après les informations de Kormir et validés par Razah, l'objet d'Orr se trouvait au cœur de la citadelle détenu par un prêtre margonite. Il n'avait rien d'exceptionnel, juste qu'il y avait un système de sécurité qui faisait que s'il mourrait l'objet d'Orr serait directement transférer vers un autre prêtre margonite jusqu'à qu'il n'y en ait plus un. Et à ce moment, il se téléporterait vers Mallyx en personne.
Alors Mortis avait eut une idée. En nécromant expérimenté, il pouvait grâce à une addition de plusieurs compétences, bloquer le margonite entre la vie et la mort. Mais dès qu'il sentirait le premier maléfice, le prêtre tenterait de se suicider. Alors Razah devait entrer dans sa tête afin de le paralyser. Et une fois devenus un mort vivant, ils pourraient prendre l'objet d'Orr contenu dans les ganglions énergétiques du margonite.
Idée astucieuse mais qui pouvait être très dangereuse. Si le margonite parvenait à se suicider sous les effets des maléfices de Mortis, c'est ce dernier qui en subirait les conséquences et notamment la mort.
Razah avait une connaissance assez étendue pour contrôler totalement le corps d'un margonite et il avait essayé. Kormir en avait capturé un et Razah avait pénétré son cœur alors que Mortis entamait sa vie en l'affublant de tous ses maléfices.
Le plus facile était de traverser la ville jusque la chapelle, maintenant, il s'agissait de traversait la chapelle pour arriver au prêtre margonite. Ils avaient recouvert leurs chaussures d'une brume qui leur garantissait un silence total lorsqu'ils marchaient. Les membres de la société secrète étaient beaucoup plus nombreux que prévu mais Mortis et Razah continuèrent de passer à travers les murs sans se faire repéré.
Lorsqu'un margonite, qui marchait tranquillement, vit les traces d'eau laissés par la brume de leur chaussure, l'expression de son visage changea brutalement. Il passa de la tranquillité à une bête assoiffée de sang et de pouvoir. Il avait les yeux rouges et son corps plasmique était devenus une épaisse combinaison noire. Grâce à son odorat et à sa vision sur-developpé, il suivit les traces et allait arriver jusque Mortis et Razah qui n'était pas très loin. Le super-margonites arriva près d'eux quand tout d'un coup, Razah le dissolu par un simple mouvement de l'index et du majeur. Mortis en resta bouché bée. Puis ils continuèrent leur mission.
Ils devaient aller jusqu'au bout et récupérer l'objet d'Orr. Kormir les attendait dans l'endroit de lumière avec l'objet de cristal d'Orr. Quand à celui qu'elle leur avait donné, Razah venait de faire la démonstration de ses capacités. Branché sur les gènes d'une quelconque espèce, celui-ci pouvait dissoudre un individu désigné physiquement par son possesseur. La déesse de la vérité avait eut le plus grand mal à le récupérer car elle ne savait pas si c'était aussi facile de le faire avec des dieux et cela n'avait jamais était testé.
Maintenant qu'il était en leur possession, leur travail serait beaucoup plus facile et pourrait décimer des armées entières de margonites ou même de super-margonites.
Apparemment, ceux-ci n'étaient pas au courant qu'ils avaient perdus deux objets d'Orr car aucune mesure n'avait était prise pour renforcer les défenses du troisième.
Ce fut donc assez facilement que Mortis et Razah pénétrèrent dans l'immense salle qui servait de refuge au margonite possédant le troisième objet d'Orr.
Le prêtre était au milieu de la salle seul. Cela paraissait un peu trop facile mais les deux aventuriers saisirent l'occasion et appliquèrent leur plan. Mortis lança ses premiers maléfices, le margonite, ne réagit pas. Lorsqu'il eut terminé, Razah réduisit sa vie à 1 point, il ne réagit toujours pas. Razah se faufila derrière lui, il ne réagit toujours pas.
Il bondit sur lui, passa ses mains à travers son corps gluant et pressa de toute ses forces les ganglions d'énergie pour les arracher.
Le margonite n'avait pas réagit car c'était les ordres qu'on lui avait donné. Les deux individus avaient foncés droit dans le piège. Le véritable maître qui possédait l'objet de cristal d'Orr attendait bien sagement dans l'ombre pendant que ses deux proies venaient se ligoter elles-mêmes dans son piège.
Lorsque Razah pressa les ganglions d'énergie, au lieu de faire sortir l'objet d'Orr, une épaisse fumée noire en sortie. En un bond, il se sépara du margonite et s'en éloigna de plusieurs mètres. Celui-ci était devenu noir, l'épaisse fumée l'avait entièrement recouvert pour se disperser entièrement dans la salle et absorber toute lumière.
Razah et Mortis s'étaient regroupés et avec habilité, tentèrent de détruire le margonite avant que le parasite n'en ait plus besoin mais un champs de force puissant le protégeait. Puis le margonite se dissolu dans l'air et la massa noire pris de l'ampleur. Tellement d'ampleur qu'elle plongea toute la salle dans les ténèbres, l'isolant du monde extérieur aussi fortement que l'était la cité vis à vis du tourment.
La grande obscurité : Petites brebis égarées, ne vous en faite pas, je vais vous guider jusqu'à la rédemption, dit un sifflement sortit de nulle part.
Razah : Ainsi, tu es le troisième général à qui l'on a confié un objet d'Orr
La grande obscurité : C'est exact. Mallyx sera très content d'apprendre que les agents de Kormir ont été tués. Vous nous avez beaucoup trop ennuyés jusqu'à présent. Il est temps d'entamer votre élimination !
Mortis : Attendez une minute. Avec nous à vos côtés, vous pourriez prendre la place de Mallyx!
La grande obscurité : Je ne suis pas stupide. Votre but est d'anéantir la menace margonite, j'en fais partit, que je sois loyal à Mallyx ou non.
Mortis : Attendez encore un peu, dit-il en essayant de gagner du temps. Si vous nous tuez, notre pouvoir sera dispersé, tandis que si vous entamez le rituel pour vous approprier nos pouvoirs, il n'y aura pas de gâchis !
La grande obscurité : Vous n'êtes pas idiots, humains. Je comprends pourquoi Kormir vous a recruté pour sa quête …
Razah : Je suis prêt, chuchota-t-il, c'est quand tu veux
La grande obscurité : Vous n'avez aucune chance, je suis le plus puissant et lorsque je me serait approprié vos pouvoirs, je le serais encore plus.
Le rire maléfique explosa dans toute sa splendeur à travers la salle régie par le silence.
Mortis : Maintenant !
Les deux compagnons se retournèrent pour se faire face et d'un coup parfaitement maîtrisé, claquèrent leurs mains l'un contre l'autre pour activer la longue préparation du sort de Razah qu'il avait mis en place. Mortis avait compris que son ami était en train de concocter un sort puissant, qui les mettrait tout les deux en danger, certes, mais qui les sauverait. Le nécromant était loin de ce qu'il pouvait imaginer.
Les deux êtres, dans l'obscurité la plus totale, se décomposèrent en brumes. Et envahirent le sol pour se répandre dans chaque recoins de l'immense salle.
La grande obscurité : Qu'est-ce que vous faites ! Non !
Mortis et Razah existaient encore mais pas sous la même forme. Ils avaient décomposés leur organisme à la manière des vers du tourment qui faisaient cela pour pouvoir pénétrer le sol rocailleux du crépuscule. Razah avait étudié tout le tourment et avait eut l'idée dès qu'il s'était rendu compte de l'étendue des pouvoirs de leur ennemi.
La grande obscurité : Vous ne gagnerez pas, ce n'est pas la peine d'espérer ou de tenté quoi que ce soit, je suis le plus fort !
Mais le monstre noir, dans sa plus grande vanité, avait oublié à qu'il avait affaire. Mortis, en nécromant habile, avait lancé des maléfices sur lui et le ritualiste afin qu'ils puissent se nourrir de l'énergie des ennemis qui les entoure. Il n'y avait que la grand obscurité mais comme il étaient à deux, ils pouvaient aller plus vite en réduisant au maximum sa force.
Puis, sous l'état de brumes, les deux compagnons commencèrent à s'élever vers le haut après avoir percé les minces défenses qui couvraient les limites de l'obscurité. Ils se nourrissaient de la moindre énergie qui régissait chaque petite parcelle d'ombre. Au bout de nombreux efforts, ils parvinrent à la limiter le champs d'action du général et reprirent leur apparence normale.
A présent, l'obscurité se délimiter à une sorte de grosse boule noire et la salle était de nouveau lumineuse.
La grande obscurité : Vous avez réussis à limiter mon pouvoir, mais vous ne m'avez pas encore vaincus !
Mortis : C'est ce qu'on va voir !
Razah tapa le sol de son bâton et la résonance se fit dans toute la salle. Le son se transforma pour donner du relief au sol plat.
Razah : C'est partis !
La grande obscurité prit une forme humaine tout en conservant les ténèbres qui la formaient. Mortis s'élança, bondissant sur les montagnes qui s'étaient formées. Lorsqu'il atteignit l'obscurité, il constata que ses maléfices passait à travers le corps d'ombre. Il devait restructurer ses sorts pour qu'il en soit la cible en infligeant des dégâts autour de lui. Il y avait plusieurs sorts en magie du sang qui correspondait à ses attentes.
Échangeant la malédiction contre le sang, il se nimba au passage de l'aura violacée qu'il n'avait plus utilisé depuis longtemps. Puis, il se remit à lancer ses maléfices. Il réussissait parfois à interrompre les sorts de l'obscurité mais lorsque celle-ci constata que ses coups n'avaient aucun effet sur Mortis, il se concentra su Razah.
Le ritualiste avait curieusement observé la protection de Mortis, il n'avait jamais vu cela auparavant et se promit de demander au nécromant de lui enseigner cette technique. De son côté, pendant que le nécromant combattait la grande obscurité au corps à corps, Razah avait soigneusement préparer le terrain. Les ritualistes pouvaient contrôler beaucoup de choses mais la plupart d'entre eux n'avaient pas la connaissance de Razah. Celui-ci avait fait soufflé le vent grâce à l'air de ses poumons, il avait fait coulé l'eau grâce à celle qui circulait en lui, il avait créer un feu grâce à la chaleur et l'adrénaline du combat qui était en lui. Et enfin, il avait invoqué la terre grâce aux montagnes qu'il avait fait apparaître avec son bâton contenant de la terre sacrée des dieux.
Puis il fit apparaître plusieurs esprits alors que la grande obscurité commençait à s'intéressait à lui. L'un après l'autre, les esprits de lien terrestre, de voyage, de rajeunissement, de préservation, de déplacement, de destruction et d'agonie apparurent. Les esprits formaient un cercle parfait autour de Razah. Quant à ce dernier, il en appela aux éléments. Grâce à ses esprits, il les protégea, amplifia leurs capacités avant des les lancés contre la grande obscurité. Le démon ne pouvait pas les détruire car ils se régénéraient à peine les dégâts causés. Le feu le toucha le premier et le fragilisa. Mortis en profita pour lui causer plusieurs flèches de dégénérescence dont il était le bénéficiaire. Puis l'eau le toucha, précédant le feu. La réaction du chaud vers le froid fragilisa encore plus la santé du démon qui s'en retrouva très affaiblit. Puis la terre causa un impact très important sur le corps de l'ombre.
Enfin, le courant d'air se transforma en tornade qui vint se placer sur la grande obscurité après que Mortis se fut décalé. L'ombre commença à se dissiper et on voyait un objet brillant se refléter dans son cœur. Mais ce n'était toujours pas suffisant, la grande obscurité, grâce à ses sorts d'une noirceur extrême, commençait à reprendre de l'assurance. Alors ce fut au nécromant d'agir. Razah lui lança l'objet d'Orr qu'il attrapa dans les airs. Grâce à la vie qu'il avait absorbée au démon, il était en mesure de réglé l'appareil sur celui-ci. Mais il devait donner une partie de sa santé en échange. Il n'avait plus le choix. Il sacrifia le sang dont les bases étaient la vie du démon et après en avoir imprégné l'objet d'Orr, il réussit à l'activer.
Celui-ci s'illumina, conférant à son porteur, le pouvoir d'éliminer la grande obscurité.
La tornade dans laquelle était fait prisonnier ce dernier commençait à faiblir. Enfin, d'un revers de la main, Mortis élança la puissance de l'objet contre leur ennemi.
En une fraction de seconde, l'ombre fut purifiée par la lumière et l'obscurité disparue.
Un brillant objet restait dans les airs. Il étincelait de la même façon que les autres quand leur pouvoir était activé.
Mortis : Allons-nous en d'ici … dit-il en prenant le petit sceptre de son socle invisible
Mortis venait de prendre possession du troisième objet d'Orr nécessaire pour accéder à la cachette de Mallyx pour pouvoir le détruire. Il ne leur en restait plus qu'un à récupérer.
Razah se concentra quelques secondes et fit apparaître un esprit du portail.
Derrière celui-ci apparut un voile de lumière. Les deux compagnons avancèrent et le franchirent. Ils venaient de combattre et de vaincre la grande obscurité. Ils avaient récupérés l'objet d'Orr et étaient en route vers l'endroit de lumière pour faire leur rapport à la déesse de la vérité anciennement appelée, maréchale des lanciers du soleil.
avatar
I Esprit de Jade I

Messages : 356
Date d'inscription : 25/10/2009
Age : 22
Localisation : Dans l'hyper-espace-temps

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de guilde

Message  Yuyu le Mer 25 Nov - 13:40

Bon anniversaire en retard alors Jadounet \o/

Je m'en vais lire ce chapitre et je donnerai mon avis demain pendant mon cours de japonais 8D

_________________
avatar
Yuyu

Messages : 115
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 25
Localisation : Sous la couette / Devant Final Fantasy XIII *-*

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de guilde

Message  I Esprit de Jade I le Mer 25 Nov - 19:24

Xd ok.
Je tiens tt d'abord à m'excuser au lapin que j'ai mis à Baka lundi matin à 10h30. POur mon excuse, mon modem s'est coupé comme sa alors que je faisais une coop et la connexion a internet s'est rétablie seulement ya 10 min pouff sauvé !
Alors forcémment cette après-midi, j'ai eut le temps d'écrire le prochain chapitre que j'ai bientôt terminé. Et oui, quand ya pas internet, j'ai bcp de temps libre XD !!
avatar
I Esprit de Jade I

Messages : 356
Date d'inscription : 25/10/2009
Age : 22
Localisation : Dans l'hyper-espace-temps

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de guilde

Message  I Esprit de Jade I le Mer 25 Nov - 19:25

Merci bcp Yuyu et Sahel et tt les autres !
Pour mon anniversaire, j'ai eut une connexion a internet coupée ....
XD
avatar
I Esprit de Jade I

Messages : 356
Date d'inscription : 25/10/2009
Age : 22
Localisation : Dans l'hyper-espace-temps

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de guilde

Message  I Esprit de Jade I le Mer 25 Nov - 21:50

Bah comme cette après-midi, j'ai beaucoup écrit, voici le troisième chapitre de la troisième partie --> 3.3
Yuyu va avoir du travaille dans son cours de japonnais ...
Mais le prof le remarque pas lorsque tu fais tes trucs persos en cours ?
--> Yuyu la pro du menage en bateau des profs XD Je veux tes conseils !!
N'empêche, voici le chapitre trois tout frais d'aujourd'hui
Bonne lecture ...

III) Au cœur de la vérité
3) Au-delà des limites

« Où suis-je ? Qu'est-ce qui se passe ? »
« C'est moi Mortis ... »
« Cette voix … Jade ? »
« Nous sommes au royaume des rêves, je dois partir »
« Pour aller où ? »
« Je serais bientôt prête pour partir »
« Pourquoi ? »
Puis, Mortis Crunn se réveilla dans l'endroit de lumière. Razah était à ses côtés. L'endroit avait été aménagé par Kormir pour qu'ils puissent y vivre. Il ressemblait à présent à une sorte de maison où chacune des choses émettait une intense lumière.
Razah: Qu'est-ce qui s'est passé ?
Mortis: J'ai revus une vieille amie …
Razah: Jade ?
Mortis: Comment tu le sais ?
Razah : J'ai réussis à lire dans tes pensées pendant que tu étais dans le royaume des rêves. Je suis désolé. Normalement, nous ne faisons pas cela car c'est une atteinte à la vie privée des gens mais tu étais particulièrement agité et tu ne cessais de bouger dans ton sommeil en répétant toujours le même mot : Jade.
Mortis : Qu'est-ce que tu as vu dans ma tête ?
Razah : Pas grand chose … juste quelques pensées comme ça. Mais j'ai compris que tu étais angoissé, tu n'étais pas dans ton royaume des rêves, n'est-ce pas ?
Mortis: Explique-moi car là, je ne comprends pas tout.
Razah: Quand on dort, l'esprit se sépare momentanément du corps pour aller se réfugié dans le royaume des rêves. Un endroit inaccessible aux corps. Chacun interprète ce royaume de façon à lui convenir, à s'y reposer, pour évacuer le stress qu'il a lorsqu'il est éveillé.
Mortis : Alors non, pour répondre à ta question. Cet endroit était lugubre, il y avait de la brume partout sur le sol et il y avait elle … elle semblait si présente.
Razah: Si c'est une ritualiste et qu'elle se trouve dans un autre monde, alors elle a peut-être trouver le moyen de te parler. Tu te souviens de ce qu'elle te disais ?
Mortis : Non …
La discussion se perdit lorsque le portail apparut dans la pièce. La déesse de la vérité en sortit, brillante dans toute sa splendeur. La voir jour après jour ne les empêchaient pas d'être éblouis par sa puissance quotidiennement.
Kormir : Il ne nous reste plus qu'un objet d'Orr a récupérer …
Razah : Où étiez-vous ?
Kormir : J'ai été cherché ceci … dit-elle en faisant apparaître une sorte de plaque noire assez grotesque.
Mortis : Qu'est-ce que c'est ?
Razah : Un convertisseur d'énergie. Pourquoi l'avoir recherché et ramené ?
Kormir : Pour récupérer le dernier objet d'Orr, vous ne serez pas assez puissants. Pour le récupèrerez, vous devrez élever votre magie à un niveau au delà de tout ce que vous avez pu fournir. Cet objet va nous y aider.
Puis d'un mouvement de la main, la déesse changea la maison en un vaste terrain d'entrainement sans doute destiné aux deux compagnons. Puis elle installa la plaque noir sur le sol et sortit le mini-sceptre d'Orr de son armure. Lorsqu'elle le plaça sur la plaquette, celle-ci accueillit l'objet d'une façon bien étrange. Il s'ouvrit littéralement pour que la forme du sceptre puisse s'emboiter dans la sienne. Puis la plaque s'éclaircit et émit un champs de rayonnement invisible dont Mortis et Razah bénéficiaient.
Kormir: Bien maintenant, je vais vous demandez d'aller chercher au plus profond de vous. Toi Mortis, va chercher la puissance dont tu dotes tes maléfices lorsque tu les lances et toi Razah, va chercher au plus profond de ton être comment tu appelles tes esprits, pourquoi tu les appelle de où tu les appelle ! Maintenant, vous allez vous livrer un duel et j'espère bien obtenir les résultats nécessaires à la recherche du dernier objet d'Orr.
Mortis : Que la puissance soit …
Razah : Que la lumière soit !
Le combat s'engagea. Les combattants s'élancèrent alors l'un vers l'autre. Mortis se nimba d'une aura bien particulière. Elle n'avait plus rien de violacée, elle était totalement noire comme la magie d'un nécromant. Quand à Razah, sa silhouette était entourée d'un bleu d'azur.
Kormir avait intentionnellement transformé l'endroit de lumière en terrain d'entrainement peuplé d'outils et de divers terrains de duel possible pour rendre le combat beaucoup plus intéressant.
Mortis enchaîna ses maléfices pendant que Razah envoyait ses rayon bleu sur lui sans le toucher. Celui-ci ne se rendit pas compte que les rayons n'avaient pas pour but de le toucher. Lorsqu'ils atterrirent enfin sur le sol, des esprits se créaient sur le point d'impact.
Mortis ne s'en était pas rendu compte mais déjà les esprits à peine apparus commençaient à l'attaquer. Le nécromant rencontra alors le ritualiste et le noir lutta contre le bleu. Razah envouta son ennemi par des chaînes spirituelles qui ralentirent ses mouvements. Quant à Mortis, il lui envoya une rafale de maléfices de la mort qui assombrirent sa silhouette. Ils allaient continuer le combat lorsque Kormir intervint. Elle s'interposa entre les deux combattants puis d'un revers du bras, elle fit apparaître des images.
On pouvait y voir Jade ainsi qu'un nécromant, il s'agissait du maître de la guilde des Dark Times Never Ends. On voyait qu'ils se combattaient avec leur magie respective. Le nécromant utilisant des maléfices, la ritualiste utilisant des sorts de foudre. Mais ni l'un ni l'autre ne prenait l'avantage. Alors la ritualiste s'était arrêtée de combattre et alors que le nécromant l'affublait de tous les maléfices qu'il possédait, la ritualiste lui lança un sort de glace qui le congela des pieds à la tête. Puis les images disparurent et Kormir s'avança.
-Ces images datent du passé, lorsque Esprit de Jade est retournée dans son monde. Voyez comment elle a fait preuve d'imagination contre le nécromant. Faites-en autant l'un contre l'autre !
Alors le combat reprit et les deux adversaires s'aperçurent que leurs possibilités ne se limitaient pas à ce qu'ils savaient. Alors que le nécromant envoyait une rafales de maléfices vers son adversaire, celui-ci créa un bouclier étanche atour de lui avec sa magie. Voyant alors que les pouvoirs de Razah augmentaient, Mortis envoya ses maléfices partout où il pouvait. Il les orienta vers les objets et une fois qu'il les en avait imbibé, il s'aperçut qu'il pouvait les contrôler comme s'il avait le don de télékinésie. Alors il fit flotter ces objets dans les airs et voyant qu'il les contrôlait totalement, il les dirigea droit sur Razah.
Ce dernier avait également trouvé une autre façon d'utiliser son pouvoir. Il continua d'envoyer ses rayon bleuté autour de lui avant que les diverses objets contrôlés par Mortis ne l'atteignent. Puis lorsqu'ils furent plus près, il s'entoura de son bouclier formé à partir de l'énergie qu'il utilisait pour appeler les esprits de leur monde.
Les objets formèrent une carapace étanche qui empêchait Razah d'intervenir sur l'extérieur mais il avait déjà envoyer ses rayons d'incantation.
Alors que Mortis croyait avoir neutralisé son adversaire, des créatures germèrent comme des fleurs des endroits où Razah avait envoyé sa magie un peu plus tôt. Ils se transformèrent en géants faits de plantes complètement bleues. Les géants se précipitèrent sur Mortis de façon à le neutraliser au plus vite mais celui-ci était rapide et parvenait facilement à éviter les coups des monstres bleus. Ils étaient trois contre uns et ce fut inévitable, l'un d'eux parvint à le toucher mais curieusement, le bras du monstre végétale passa à travers lui. Alors Mortis comprit, ce n'était que des projections, de vulgaires images qu'il avait créé pour l'occuper et ainsi gagner du temps afin de se libérer. Le combat était loin d'être terminé.
Lorsque le nécromant reçu un véritable coup d'un des monstres verts et lorsqu'il regarda autour de lui, il ne vit plus la carapace d'objets qui emprisonnait Razah.
Kormir : Stop ! Vous vous êtes tous les deux bien battus !
Alors le monstre bleu qui lui avait porté le coup rétrécit pour faire apparaître le ritualiste.
Razah : N'oublie pas que je peux modifier mon apparence de sorte à me fondre dans mes projections et le moment venu, frapper un coup conséquent.
Kormir : Vous avez fait d'excellents progrès. Vous maîtrisez la télékinésie, la projection ainsi que d'habiles stratégies. Vous serez bientôt prêts pour prendre d'assaut la forteresse du dernier général de Mallyx.
Ni Mortis ni Razah ne s'étaient aperçus que le rayonnement de l'objet d'Orr et du canaliseur d'énergie s'était intensifié.
avatar
I Esprit de Jade I

Messages : 356
Date d'inscription : 25/10/2009
Age : 22
Localisation : Dans l'hyper-espace-temps

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de guilde

Message  Yuyu le Mer 25 Nov - 23:59

Je suis aussi très bonne actrice j'ai ainsi réussit à nous éviter, à mon camarade d'exposé et moi même de passer ce matin en oral d'espagnol en faisant croire complètement dépitée qu'on avait s'était inscrit la semaine prochaine. T'inquiète Jadounet j'écrirai un bouquin qui expliquera comment faire et je mettrai une spéciale dédicasse pour toi \o/
Bon en attendant je rajoute la deuxième partie à la suite de la première que je lirai tout à l'heure ... comment ne pas se faire griller ? se mettre dans le fond de la classe et jeter des regards totalement intéressés au prof de temps en temps comme si on essayait de comprendre et replonger le regard dans l'écran en tapant avec frénésie c'est tout un art d'être étudiant <3

_________________
avatar
Yuyu

Messages : 115
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 25
Localisation : Sous la couette / Devant Final Fantasy XIII *-*

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de guilde

Message  I Esprit de Jade I le Sam 28 Nov - 19:02

Woah ! Mais yuyu, moi je le fait déjà ça pour envoyer des sms en cours XD
Sinon, tu pourras faire passer le message que j'ai pu de connection internet donc je epux plus me connecter sur GW. A l'aide de clefs internet ( 3 min pour ouvrir une page ) Je peux continuer à poster mes chroniques et qq trucs sur le fofo mais pas plus ...
^^
avatar
I Esprit de Jade I

Messages : 356
Date d'inscription : 25/10/2009
Age : 22
Localisation : Dans l'hyper-espace-temps

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de guilde

Message  Amo Freroo le Sam 28 Nov - 20:22

Il ma posé un lapin u_u
Jle voit pas il est ou ? :O
lol, XD sinon un truc, j'ai plus envie de les lires mais j'ai envie comment jfais pour les chroniques u_u ?
avatar
Amo Freroo

Messages : 197
Date d'inscription : 08/09/2009
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de guilde

Message  I Esprit de Jade I le Sam 28 Nov - 20:57

Sa t'aiderais si je te disais que Mortis devient un super-puissant nécromant capable de ravager une cité margonite entière ?
avatar
I Esprit de Jade I

Messages : 356
Date d'inscription : 25/10/2009
Age : 22
Localisation : Dans l'hyper-espace-temps

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de guilde

Message  Amo Freroo le Dim 29 Nov - 13:20

Euh ouiiiii \ o /
avatar
Amo Freroo

Messages : 197
Date d'inscription : 08/09/2009
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de guilde

Message  I Esprit de Jade I le Dim 29 Nov - 13:36

XD ... Bah bonne lecture alr ...
avatar
I Esprit de Jade I

Messages : 356
Date d'inscription : 25/10/2009
Age : 22
Localisation : Dans l'hyper-espace-temps

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de guilde

Message  I Esprit de Jade I le Mar 1 Déc - 22:32

Comme je susi malade .... vous l'aurez remarqué àmon avis, je peux pas écrire car pour écrire, faut réfléchir et pour réfléchir .... faut pouvoir réfléchir. Ce que ej ne peux pas faire en raison de mon mal de tête inioble ( Yuyu, ce mot s'écrit comme sa ? ). Alors, je n'ai à vous proposez qu'un petit morceau du chapitre quatre de la troisième partie ....
P.S. : Pour info "histoire de guilde" se divise en cinq parties qui comportent chacune quatre chapitres.
Evidemment, ce début de chapitre comporte un peu d'humour ....

III) Au cœur de la vérité
4) Au cœur de la Puissance

Depuis qu'ils avaient découvert leurs dons cachés, Razah et Mortis n'avaient cessés de s'entraîner en voyant toujours plus gros que ce qu'ils arrivaient à faire. Mortis pouvait contrôler de plus en plus de choses en même temps et pouvait déjà contenir les éléments avec la force de ses puissants maléfices de nécromants qui avaient doublés de puissance. Quant à Razah, lui, ses projections étaient devenues de plus en plus réelles jusqu'à ce qu'un jour, l'une d'elle envoya de vraies lianes ligotait les objets contrôlés par Mortis pour les neutraliser. A partir de ce moment, ils avaient continué toujours et encore à s'entraîner plus jusqu'à ce que Mortis contrôle enfin la télékinésie de masse et que Razah puisse faire apparaître ses projections le plus loin possible sans utiliser ses rayons bleus.
Kormir : Je suis fière de vous. Le plus dur est derrière nous à présent. A vous deux vous n'aurez aucun mal à renverser la puissance ennemie. Je vous ai trouvé de nouvelles armures, elles sont légère, vous pouvez y stoker beaucoup d'objets et elles vous apporterons un gain de puissance non négligeable. Quand à vos armes, elles se sont nettement améliorées. Elles font beaucoup plus de dégâts et peuvent ralentir les mouvements des adversaires en figeant partiellement le temps.
Mortis : Vous n'avez pas fait les choses à moitié !
Kormir : Vous êtes à présent très puissants, vos armures et vos armes doivent être à la hauteur de votre puissance ! Et c'est tout de même le dernier objet d'Orr, il est capital et c'est la plus puissantes des quatre clefs et par conséquent, la mieux gardée ! Par contre, je vous laisse la tache de la stratégie.
Razah : J'y ait pensé. Grâce à toutes les informations sur notre cible, j'ai effectué plusieurs recherches et il se trouve qu'il y a un tunnel souterrain qui part de la campagne pour arriver en plein cœur de la ville.
Mortis : Il n'était pas censé être bouché ?
Razah : Tu n'auras aucun mal à nous ouvrir un passage …
Mortis : Certes
Razah : Ensuite, arrivé pile sous le centre de la ville, je créerais une géante projection pour nous servir de diversion pendant que nous nous dirigerons droit sur notre cible.
Mortis : Vu leur armement, il n'auront aucun mal à la neutraliser, nous n'aurons pas beaucoup de temps.
Razah : Exact, c'est pour cela que je l'ai un peu modifié. A chaque fois qu'on lui portera un coup, elle se divisera. Sa taille diminuera mais sa puissance restera la même.
Kormir : Très astucieux !
Mortis : Nous n'aurons pas beaucoup de mal à nous faufiler à travers les margonites affolés, il nous suffira d'un simple déguisement.
Razah : Ça aussi je l'ai prévu et comme dans cette première partie je travaille beaucoup, ça sera à toi de nous faire entrer dans le temple.
Mortis : Tu veux que je le transforme en passoire, comme ça, ils n'auront aucune idée d'où on est entré …
Razah : Excellente idée, et pourquoi démolir la moitié de la ville pendant qu'on y est ?
Kormir : Personnellement, ça ne me dérangerais pas …
Mortis : Je me demande comment les margonites réagiraient si je les séparaient en plusieurs morceaux …
Razah : Mazo comme ils sont ils risquent d'apprécier ça …
Mortis : Bah il ne me restera plus qu'à les dissoudre en petits grains de matière, on verra si je suis toujours leur centre de bien-être
Razah : Si tu les dissous, ils n'auront pas le temps de se demander quoi que ce soit !
Mortis : J'y avais pas pensé !
Kormir : Nous pouvons revenir à notre stratégie, vous dissoudrez autant de margonites que vous voudrez sur le champs de bataille
Razah : Bon je continue, Mortis nous fera entrer dans le temple grâce à ses pouvoirs, une fois dans le temple, j'y lâcherais des projections de flamme qui brûleront tout ceux qu'ils rencontreront.
Mortis : Razah, centre de relaxation par carbonisation, ça sonne bien … tu vas avoir une belle clientèle dit dont !
Razah : Ça suffira à les retenir un moment …
Mortis : J'ai pas envi de voir des margonites en train de jouir !
Kormir leur lança un regard noir puis ils continuèrent d'élaborer leurs puis puissantes et astucieuses stratégies en vue de la prise de l'objet de l'objet d'Orr.
Quand enfin, les détails furent revus et corrigés, Kormir ouvrit un portail vers leur destination, la fonderie des échecs de la création …
avatar
I Esprit de Jade I

Messages : 356
Date d'inscription : 25/10/2009
Age : 22
Localisation : Dans l'hyper-espace-temps

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de guilde

Message  Yuyu le Mer 2 Déc - 11:27

IGNOBLE
... voilà je sors, j'éditerai ce message pour poster mon commentaire sur ce chapitre ^-^
Rétablis-toi bien en tout cas x)

_________________
avatar
Yuyu

Messages : 115
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 25
Localisation : Sous la couette / Devant Final Fantasy XIII *-*

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de guilde

Message  I Esprit de Jade I le Mer 2 Déc - 13:57

Merci pour ce rose fluo majuscule ^^
Dsl quand je suis malade j'ai tendance à pus savoir écrire ....
Je reviens pas en cours avant la semaine prochaine d'après ce que le médecin a dit.
Et en plus, avec ma connexion qui se rétablit pdt un jour et qui se coupe pdt 2 jour, peut po jouer a GW .....
Et puis même, de tt façon, j'suis pas trop en état ....
Quoi que, pour gw quand même
^^"
avatar
I Esprit de Jade I

Messages : 356
Date d'inscription : 25/10/2009
Age : 22
Localisation : Dans l'hyper-espace-temps

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de guilde

Message  Yuyu le Jeu 3 Déc - 19:42

Flemme d'éditer le message laissé ci-dessus avec le joli rose fluo donc j'écris à la suite.
Je peux enfin éditer mais vu que j'ai la flemme ( j'ai trop sportivé cette semaine et notamment aujourd'hui ... jouez à " va chercher les mannequins dans le fond de l'eau, tracte les sur 25 mètres et fait de l'apnée jusqu'au prochain " et vous comprendrez ma douleur XD )
Donc en gros j'ai accès à l'édition de tes messages Jade et je m'occuperai de tout ça ce week end éventuellement si je trouve le temps . Mis à part ça j'aime cette petite suite !!! Toujours pas soigné Jadounet ? =O Tu vas mourir fair gaffe ! +BAFF+


Je sors ...

_________________
avatar
Yuyu

Messages : 115
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 25
Localisation : Sous la couette / Devant Final Fantasy XIII *-*

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de guilde

Message  I Esprit de Jade I le Jeu 3 Déc - 22:13

+BAFF +BAFF +BAFF +BAFF
T'en mérite pas qu'une ma veille !
Xd, j'me sens mieux mais je tousse tjr bcp !
Et comme j'commence à me rétablir, vais pouvoir terminer ce chapitre dont l'écriture s'est éternisée ^^
Inutile de vous dire que yaura du "boom" en pagaille.
"Je vous promet de la sueur du sang et des larmes"
De je sais pus qui ....
avatar
I Esprit de Jade I

Messages : 356
Date d'inscription : 25/10/2009
Age : 22
Localisation : Dans l'hyper-espace-temps

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de guilde

Message  Yuyu le Sam 5 Déc - 11:02

Ouaiiiiiiiis du sang, du sang \¤,.,¤/
Tu as réveillée ma curiosité vampirique Jadounet je veux la suite pour ce soir ( en espérant que tu t'étouffes pas avant ... !
*je sors ... *

_________________
avatar
Yuyu

Messages : 115
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 25
Localisation : Sous la couette / Devant Final Fantasy XIII *-*

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de guilde

Message  I Esprit de Jade I le Sam 5 Déc - 13:12

Ptetre pas pour ce soir parce que j'ai tt mes devoirs et mes cours a ratrappé.
Mais ptetre demain soir au mieux
Bonne jourée

PS : Par contre, je déteste les pubs qui s'ouvrent à chaque fois qu'on va sur le fofo !!!!!!
avatar
I Esprit de Jade I

Messages : 356
Date d'inscription : 25/10/2009
Age : 22
Localisation : Dans l'hyper-espace-temps

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de guilde

Message  Amo Freroo le Sam 5 Déc - 15:27

Ouep les pubs j'en bloque au maxi mais de temps en temps yen a et puis c'est pas tres reglo ...
avatar
Amo Freroo

Messages : 197
Date d'inscription : 08/09/2009
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de guilde

Message  I Esprit de Jade I le Dim 13 Déc - 22:22

Hum .... le fofo est un peu mort en ce moment ....
Je vous invite à consacrer qq minutes de votre précieux temps pour poster un peu partout sur el fofo histoire de raviver un peu la flamme du fofo ....
En attendant, je post une partie du chapitre quatre de la troisième partie
-Quoi mais ça faisait une semaine que tu devais l'avoir terminer et tu nous en proposes qu'une partie !!!
-Oui mais j'ai une excuse, j'ai pu le temps d'écrire car ces profs de ----- nous donnent trop de devoirs et j'dois réviser pour les diverses DS, intéros et intéros surprises qu'ils nous réservent pour la dernière semaine de cours avant les vacances.
-AH vraiment, je voudrais pas être à ta place ....
-Pas d'chance puisque tu es moi
-Sniffff, ça veut dire que j'dois encore réviser le français, l'italien, l'SVT l'Anglais, les maths, l'espagnol et la géo ce soir ....
-Exact
-Snifffff
-En attendant que mon double schizophrène se mouche le nez et révise toutes ces matières, je post la première partie qui fait tout de même quatre pages.
Bonne lecture ^^

PS : Dites-moi s'il y a des incohérances car je l'ai relu vite fait après avoir modifié pas mal de truc donc il peut rester des ptits détails que j'ai oublié de modifiés et peuvent semer le trouble dans votre esprit.
Bonne lecture encore une fois ^^"

III) Au cœur de la vérité
4) Au cœur de la Puissance

Depuis qu'ils avaient découvert leurs dons cachés, Razah et Mortis n'avaient cessés de s'entraîner en voyant toujours plus gros que ce qu'ils arrivaient à faire. Mortis pouvait contrôler de plus en plus de choses en même temps et pouvait déjà contenir les éléments avec la force de ses puissants maléfices de nécromants qui avaient doublés de puissance. Quant à Razah, lui, ses projections étaient devenues de plus en plus réelles jusqu'à ce qu'un jour, l'une d'elle envoya de vraies lianes ligotait les objets contrôlés par Mortis pour les neutraliser. A partir de ce moment, ils avaient continué encore et toujours à s'entraîner jusqu'à ce que Mortis contrôle enfin la télékinésie de masse et que Razah puisse faire apparaître ses projections le plus loin possible sans utiliser sa magie.
Depuis qu'ils avaient acquis ces dons, ils étaient toujours dans l'endroit de lumière et Kormir les avait laissé l'aménager comme bon leur semblait. Elle pouvait à présent avoir une totale confiance en eux. Le moins qu'on pouvait dire, c'était qu'ils l'avait personnalisé selon leur goût qui étaient par ailleurs, très différents. D'un côté, on pouvait voir la couleur noire qui trônait à chaque occasion et de l'autre, on pouvait voir une majorité de bleu, la couleur préférée de Razah depuis qu'il avait augmenté son pouvoir.
Razah entrait dans une pièce avec de quoi se restaurer dans la main. Mortis était toujours là, il s'entraînait au milieu de la salle d'entraînement. Si Razah avait vu le film Minority Report, il aurait put le comparer à un technicien de l'agence près-crime. Il bougeait ses bras, ses mains et ses doigts pour qu'un objet bouge à son tour. Chacune de ses articulations contrôlait un objet. Il ne cessait d'augmenter son pouvoir et Razah, qui préférait se détendre, pouvait envisager une défaite cuisante s'il affrontait de nouveau son compagnon.
Enfin, cette journée se termina comme les précédentes. Kormir était partis en mission secrète, comme d'habitude. Elle ne revint que le lendemain et ne perdit pas de temps avec les salutations.
Kormir : Je suis fière de vous. Le plus dur est passé. A vous deux vous n'aurez à présent aucun mal à renverser la puissance ennemie. Je vous ais trouvé de nouvelles armures, elles sont légères, vous pouvez y stoker beaucoup d'objets et elles vous apporterons un gain de puissance non négligeable. Elle vous permettent de passer à travers les matériaux comme l'ancienne et en plus, si vous lui donner de votre énergie, elle pourra stopper le temps dans un rayon d'un kilomètre autour de vous. Le temps arrêté dépend de l'énergie donnée.
Mortis : Vous n'avez pas fait les choses à moitié !
Kormir : Vous êtres à présent très puissants, vos armures doivent être à la hauteur de votre puissance ! Et c'est tout de même le dernier objet d'Orr, il est capital et c'est la plus puissantes des quatre clefs ! Par contre, je vous laisse la tache de la stratégie.
Razah : J'y ait pensé. Grâce à toutes les informations sur notre cible, j'ai effectué plusieurs recherches et il se trouve qu'il y a un tunnel souterrain qui part de la campagne pour arriver en plein cœur de la ville.
Mortis : Il n'était pas censé être bouché ?
Razah : On pourra facilement passer grâce à nos armures ou grâce à ton don
Kormir : Certes
Razah : Ensuite, arrivé pile sous le centre de la ville, je créerais une géante projection pour nous servir de diversion pendant que nous nous dirigerons droit sur notre cible.
Mortis : Vu leur armement, il n'auront aucun mal à la neutraliser, nous n'aurons pas beaucoup de temps.
Razah : Exact, c'est pour cela que je l'ai un peu modifié. A chaque fois qu'on lui portera un coup, elle se divisera. Sa taille diminuera mais sa puissance restera la même.
Kormir : Très astucieux !
Mortis : Nous n'aurons pas beaucoup de mal à nous faufiler à travers les margonites affolés, il nous suffira d'un simple déguisement.
Razah : Ça aussi je l'ai prévu et comme dans cette première partie je travaille beaucoup, ça sera à toi de nous faire entrer dans le temple.
Mortis : Tu veux que je le transforme en passoire, comme ça, ils n'auront aucune idée d'où on est entré …
Razah : Excellente idée, et pourquoi démolir la moitié de la ville pendant qu'on y est ?
Kormir : Personnellement, ça ne me dérangerais pas …
Mortis : Je me demande comment les margonites réagiraient si je les séparaient en plusieurs morceaux …
Razah : Mazo comme ils sont ils risquent d'apprécier …
Mortis : Bah il ne me restera plus qu'à les dissoudre en petits grains de matière, on verra si je suis toujours leur centre de bien-être
Razah : Si tu les dissous, ils n'auront pas le temps de se demander quoi que ce soit !
Mortis : J'y avais pas pensé !
Kormir : Nous pouvons revenir à notre stratégie, vous dissoudrez autant de margonites que vous voudrez sur le champs de bataille
Razah : Bon je continue, Mortis nous fera entrer dans le temple grâce à ses pouvoirs, une fois dans le temple, j'y lâcherais des projections de flamme qui brûleront tout ceux qu'ils rencontreront.
Mortis : Razah, centre de relaxation par carbonisation, ça sonne bien … tu vas avoir une belle clientèle dit dont !
Razah : Ça suffira à les retenir un moment …
Mortis : J'ai pas envi de voir des margonites en train de jouir !
Kormir leur lança un regard noir puis ils continuèrent d'élaborer leurs puis puissantes et astucieuses stratégies en vu de la prise de l'objet de l'objet d'Orr.
Quand enfin, les détails furent revus et corrigés, Kormir se prépara pour ouvrir un portail vers leur destination, la fonderie des échecs de la création …
Ils étaient en armure, elles étaient discrètes et fines, il était facile de se fondre dans le noir avec.
Kormir : Faites attention, là où vous allez, c'est un endroit où toutes les erreurs du mondes ont été jetées. Il y aura des monstres difformes allant du plus petit insecte au plus grand des géant.
Mortis : Il y aura des margonites ?
Kormir : Peut-être, je ne sais pas trop. Mais en tout cas, toutes les troupes de monstres étaient et sont toujours au services d'abaddon.
Razah : Les margonites leur ont caché sa disparition ?
Mortis : Pourquoi ?
Kormir : Afin de garder le contrôle sur eux. S'ils apprenaient qu'abaddon est mort, ce sera l'anarchie et il n'y aura plus d'unité.
Mortis : Ce qui serait très intéressant pour nous …
Enfin, Kormir s'entoura de son aura de lumière étincelante et le portail vers leur destination s'ouvrit devant eux.
Kormir : Allez-y et revenez avec l'objet d'Orr. N'oubliez pas, vous êtes puissants désormais !
Utilisez votre puissance et vos ennemis seront terrassés.
Puis, les deux compagnons furent aspirés dans le vortex.
Lorsqu'ils ouvrirent les yeux, ils étaient affalés sur le sol, le souffle coupé. Ils étaient arrivés sur les montagnes maudites, les seuls endroits où il n'y avait pas de population ennemie.
Mortis : Qu'est-ce qu'on fait maintenant ?
Razah : Je localise le tunnel … voilà, je l'ai repéré. Allons-y.
Alors, les deux individus avancèrent dans la sombre campagne. Lorsque, quelques minutes plus tard, ils trouvèrent l'entrée du chemin souterrain. Mortis l'ouvrit grâce à son don et ils entrèrent dans le trou de ténèbres. Razah illuminait les environs grâce à son aura bleuté mais tout restait assez sombre.
Razah : On va avoir un problème !
Mortis : Lequel ?
Razah : Le tunnel n'est pas vide et de plus, cette roche est très spéciale, on ne peut pas passer à travers grâce à nos armure et essaye de l'imbiber de maléfices.
Mortis s'exécuta mais la matière qui leur coupait le passage refusa de se laisser manipulée.
Mortis : Qu'est-ce que c'est ?
Razah : De la roche maudite …
Mortis : Ainsi ce n'est pas que de la superstition.
Razah : Qu'est-ce qu'on va faire pour entrer dans la cité ? Ce chemin était notre seul accès !
Mortis : Par les portes principales, suis-moi, j'ai une idée.
Ils rebroussèrent chemin et arrivèrent sur les montagnes maudites.
Mortis : A partir de là, ce devrait être de la terre normal.
Le nécromant s'agenouilla alors et planta sa main dans la terre. Il se concentra et bientôt s'élevèrent des milliers des flèches de terre qui encerclaient la cité.
Ce fut au tour du ritualiste d'entrer en scène. Il arma les flèches d'un feu brûlant grâce à ses projections de flamme. Déjà dans la ville, on voyait la population être plus attentive à ce qui se passait au-dehors.
Puis, Razah créa de gigantesque projections, de géants végétaux verts qui avaient en guise de tête, un boutons de fleur à-demi ouvert et à la place des bras, des lianes capables de se prolongées indéfiniment.
Il en créa quatre, chacune d'un côté de la cité. Alors, Mortis lança ses flèches et en un assaut parfaitement coordonné, toucha le peu de soldats qui s'étaient déjà rassemblés.
La seconde suivantes, d'autres flèches sortirent et s'enflammèrent, prêtent à une nouvelle salve.
Razah créa alors sa géante projection tout prêt de lui. Le temps qu'il finisse de la créer, Mortis avait déjà façonner une bulle de roche protectrice avec une fine ouverture. Avant de se réfugier à l'intérieur, Mortis et Razah firent quelques dernière modifications.
En se concentrant plus ardemment, Mortis finit par prendre le contrôle du sol de la ville et en une seconde, changea le relief pour déséquilibrer l'ennemi. Le sol n'était plus plat, ce qui dérouta les monstres en place dans la ville. Les monstres de la ville commencèrent à butter et pour certains, à tomber toutes les trentes secondes. A ce moment là, ils étaient prêt pour entrer dans la ville. Razah y envoya des projections d'eau et inonda ainsi la ville.
La panique et le désarroi régnait dans la ville. Qui avait fait ça ? Comment avait-on fait ça?
Alors les deux compagnons se réfugièrent dans la bulle de roche et la géante projection les attrapa. Elle encadra la bulle de terre de toutes ses lianes et en un mouvement parfaitement calculé, elle les projeta dans les airs pour arriver quelques part dans la ville. L'apparition de la bulle avait provoquer un regroupement de monstres-cyclopes qui les attendaient avec leurs sabres et leurs marteaux. Mais à ce moment, l'eau dans laquelle ils pataugeaient se changea dans la glace et ils ne purent intervenir lorsque la bulle éclata sur le sol de la cité.
Les autres monstres étaient à une dizaine de mètres d'eux. Leur constitution était loufoque et ils comprenaient mieux ce que Kormir avait voulu dire lorsqu'elle leur avait expliqué que toute les erreurs des dieux comme des humains avaient étaient expulsés dans cet endroit. Ils avaient quatre bras qui étaient filamenteux et à la place des mains, ils avaient des lames, aussi tranchantes que l'acier. Ils les regardaient d'un air pas très gentil genre : Je veux juste vous trancher la gorge pour connaître l'odeur de votre sang, n'ayez pas peur, ça sera sans douleur.
Malgré leur partielle invisibilité dans l'ombre, les cinq monstres les voyaient parfaitement. Ils étaient bloqués dans la glace mais leur bras-élastiques pouvait les atteindre.
Alors, ils décidèrent d'agir, lorsque les monstres élancèrent leurs bras armés sur eux, Mortis s'entourait de son aura noire et décida de lancer ses maléfices sur les quatre lames d'un des monstres. Il les arracha de ses bras et réduit le monstres en petits morceaux. De son côté, Razah utilisait des projections de lianes qui sortaient de ses mains pour immobiliser les armes de ses adversaires. Lorsqu'ils essayèrent de trancher les lianes, leur main-épée se brisée dans un fracas strident. Quant aux autres, ils essayaient toujours de l'atteindre avec leurs haches mais Razah était trop rapide et avant même qu'ils s'en rendent compte, ils n'avaient plus la tête sur les épaules.
Ainsi, le nombre de leurs ennemis s'était considérablement réduit et lorsqu'il n'en resta plus qu'un. Celui-ci s'était libéré de la glace et choisit sagement de fuir. Finalement, ces monstres avaient une allure de démons mais étaient tout de même dotés d'une raison. Mais avant que le fuyard fasse trois mètres, Razah ligota de son corps et le pressa tellement fort qu'il explosa. Il y eut un faible « pop » mais personne ne l'entendit ni ne vit l'étrange monstre se vider de son sang jaune fluo. C'est à ce moment que Mortis commença à avoir peur de Razah. Ce qu'il venait de faire était inhumain.
Razah : Bah quoi ? Il s'enfuyait !
Mortis : Tu aurais pu faire ça plus proprement …
Razah : Inutile de s'attarder, allons-y pendant que mes projections sèment encore la pagaille !
Alors, les deux compagnons recommencèrent à courir à travers la ville, en désintégrant le premier qui s'interposait ou le pulvérisait d'un rayon bleuté.
Ils progressaient à mesure que les cadavres augmentaient. Il y avait de plus en plus d'ennemis qui leur barrait le chemin car ils avaient ciblés les intrus. Ils avaient eut du mal à croire que deux individus avaient pus faire autant de dégâts mais en attendant, personne n'arrivait à les arrêter.
Ils faisaient chemin vers le temple en sautant, bondissant entre les corps inanimés de leurs adversaires tout en achevant ceux qui étaient encore en vie. Plus ils progressaient et plus des monstres hideux faisaient leur apparition. Comment avait-on pu créer des choses aussi ignobles ?
Ils furent bientôt arrivés près du temple et en une inspiration, Mortis dégagea le passage en un trou bien net pendant que Razah mettait fin à la vie du dernier ennemi en vu. Ils entrèrent dans le temps et Mortis s'efforça de le refermer avec plus ou moins de discrétion.
Razah : On y est
Mortis : C'est par où maintenant ?
Razah : La Furie doit nous attendre dans la grande chambre principale. Elle sait qu'on est là, elle nous attend …
Puis ils entendirent un long cri machiavélique résonner dans les couloirs jusqu'à leurs oreilles. Ce cri faisait froid dans le dos mais les deux compagnons continuèrent d'avancer parmi les grande colonnes qui soutenait le temple d'Abaddon.
Les minutes passèrent à travers leur marche vers le quatrième et dernier général de Mallyx.
avatar
I Esprit de Jade I

Messages : 356
Date d'inscription : 25/10/2009
Age : 22
Localisation : Dans l'hyper-espace-temps

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de guilde

Message  Yuyu le Lun 14 Déc - 10:32

Bon pour le moment j'ai lu que ta partie schyzophrène xD
Italiano ** molto bene ! Et bah bon courage pour toutes tes révisions ! [ Moi j'suis tranquille jusqu'à la rentrée des vacances de Noël où j'aurai tous mes examens du premier semestre -_-" et mon superbe nouvel emploi du temps qui promet d'être merdique ... ]
Sur ce je lirai ce passage un peu plus tard j'ai décidé de suivre le cours d'anglais ce matin ( ou de discuter avec ma voisine XD ) .

_________________
avatar
Yuyu

Messages : 115
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 25
Localisation : Sous la couette / Devant Final Fantasy XIII *-*

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de guilde

Message  I Esprit de Jade I le Lun 14 Déc - 21:42

XD, j'ai eut ma moyenne du premier trimestre de 2nde
J'suis 2ème de la classe avec 15.09, c'est pour vous dire le niveau de ma bien-aimée classe de -----
Même adjectif que toi Yuyu ^^
J'aime bien faire des ptites intro marrantes pour donner envi de lire, j'ai un peu copié sur ta présentation pour trouver cette idée, désolé .... enfin pas vraiment ^^"
Comme je te comprends, les profs sont de plus en plus inintéressants au fur et à mesure qu'on évolut dans le temps .... enfin y en a qui remontent le niveau des autres .... quand même, ne mettons pas ces chers adultes dans le même panier ( même si eux ne se gênent pas pour le faire avec nous ).
Enfin bref, encore une intéro demain .....
Je retourne à mes révision
Bonne soirée/journée tt l'monde
^^
avatar
I Esprit de Jade I

Messages : 356
Date d'inscription : 25/10/2009
Age : 22
Localisation : Dans l'hyper-espace-temps

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de guilde

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum